Bilan des travaux 2011

lundi 2 janvier 2012

2011,
Les travaux réalisés,
Les améliorations apportées au village

 La Commune

- Les travaux de l’avenue d’Alsace : carrefour à feux + trottoirs :
Février 2011 : sens de circulation Roppe —> Belfort, certains véhicules passant au feu vert s’arrêtaient en apercevant le feu rouge réservé au ‘’Bus’’.

Afin d’éviter toute ambiguïté, le feu tricolore réservé au passage du bus, a été équipé d’un cache au niveau des trois couleurs, avec l’inscription ‘’BUS’’. Soit 361.10€ TTC.

L’employé communal a étendu la terre des plates-bandes, elles ont été engazonnées, des plantations de rosiers les agrémentent au croisement, 50 heures de travail pour l’employé communal.

- L’éclairage public : deuxième tranche de travaux. La première tranche en 2010 a permis la baisse de la consommation électrique de 13%.

Plusieurs secteurs ont été revus cette année pour un montant de 8 295€ TTC.

Le lotissement du Bromont où 9 luminaires ‘’globe’’ ont été remplacés par un modèle Eclatec fermé, munie d’une ampoule économique de 70w,

L’impasse des Roches et la rue de la Mèche, 8 luminaires de type Atlas installés, équipés de lampe 100w avec réducteur 60w,

Avenue d’Alsace, 4 luminaires de type Atlas posés, du carrefour à la rue des Batteries. Ils sont munis de lampes 150w.

Le luminaire situé à l’arrière du CLA a été équipé d’un luminaire fermé pourvu d’une lampe 70w,

1 071€ TTC supplémentaires ont été alloués pour le passage ‘’piétons’’ au niveau du lotissement des Terrières qui se situait dans une zone sombre. Un éclairage spécifique doté d’une lampe de 400w sécurise la traversée de la voie.

A ce jour la Commission a établi un point global des candélabres. Tous les lampadaires ont été numérotés et répertoriés sur le plan de la commune.
Ainsi le suivi de la maintenance dans le temps peut s’effectuer.

- Aménagement du nouveau local communal : bâtiment acquis en 2010 par la Mairie et situé rue Courtot.

Fin mai, nombre d’élus ainsi que l’employé communal se sont attelés à démonter l’abri bois qui était situé le long des garages, aidés par les JPEG - 66.8 ko agriculteurs de la rue venus en renfort avec leurs engins. Ce qui a permis de mettre à bas toute la structure et de charger les gravats dans la benne mise à disposition par la CAB en un temps record. Un grand merci à tous.

Quant aux garages conservés, nombre de reprises sont déjà effectuées : la toiture est reconsolidée (ajout de dix chevrons), le plancher de stockage sous le toit est terminé, l’escalier y donnant accès est installé. Un portillon est mis en place en remplacement de la seconde porte extérieure et l’espace restant a été comblé par des moellons, ils sont à ce jour crépis.

Les petites fenêtres sous le pignon seront remplacées par des pavés fixes en verre côté nord, et l’ouverture côté sud sera conservée afin de faciliter le stockage du matériel à venir. Les travaux continueront durant la période hivernale.

Tout est réalisé par la commune, ce qui diminue notablement le coût des réparations.

- Les panneaux de la commune : 446€ TTC l’ensemble.

Rue des Fleurs : pose de panneaux ‘’sens interdit’’, l’un à l’entrée de la rue JPEG - 48.4 ko depuis la RD83 + un panonceau ‘’sauf services’’, ce dernier permet au camion de collecte des déchets d’accéder à cette rue. L’autre panneau a été posé à la fin de la ruelle et il empêche toute sortie sur la RD.83.

Impasse des Roches : un panneau ‘’interdit de stationner’’ + panonceau ‘’mise en fourrière’’, ont été implantés au niveau de la plateforme de retournement réalisée au fond de l’impasse, afin de permettre aux camions de ramassage des ordures ménagères de faire demi-tour. Des conducteurs indélicats y garaient leurs véhicules et le camion ne pouvait plus manœuvrer.

Carrefour : le panonceau ‘’3.5t’’ a été changé. Il est installé sous le panneau interdisant les camions d’une charge supérieure à ce tonnage venant de Roppe de tourner dans la rue du Bromont.

- Le plateau surélevé de l’école : les pavés béton de part et d’autre du plateau ont été déposés et reposés sur lit de sable avant la macadamisation du secteur, sans coût pour la Mairie. La peinture au sol dans ce secteur a été refaite par le Conseil Général (route départementale).

- Les routes communales : soit un coût global de 19 047€ TTC.

Rue du Bromont, 15 249€ TTC : le macadam a été refait complètement, depuis le carrefour de l’Avenue d’Alsace jusqu’à la surélévation implantée à l’entrée du lotissement.

Rue des Roseaux, 1 675€ : le macadam de la petite impasse du lotissement était défoncé depuis plusieurs années. Elle a été remise en pelouse et des rochers à l’entrée la préservent de tout stationnement inapproprié de véhicules.

Rue Courtot, rue du vieux Moulin, rue des Acacias, rue des Terrières, rue des Oeuches, 2 123€ TTC : des reprises ponctuelles ont réparé fissures, joints de fouille, déformations et faïençage.

- Entretien des cours d’eau, 3 158€ TTC : l’enrochement bétonné de la berge du ruisseau ‘’La Mèche’’ a été refait sur toute la longueur, JPEG - 58.8 ko il se situe près du pont qui enjambe la RD46, Grand’ Rue.

- Le plateau surélevé de la Mairie, 4 581€ TTC : les pavés s’enfonçaient de plus en plus, du macadam les a remplacés, la peinture de signalisation a été refaite.

- Problème d’écoulement d’eau de ruissellement 1 616€ TTC : Grand’ Rue, une propriété était régulièrement inondée par fortes pluies. Il a été placé une grille caniveau le long de la voie sur toute la longueur de l’entrée menant à la propriété.

- La place réservée ‘’Handicapés’’ devant la Mairie a été peinte au sol par l’employé communal, qui a fixé un poteau et trois panneaux qui stipulent que cet endroit doit être respecté. Il a remis en peinture les deux places réservées ‘’Handicapés’’ situées à l’entrée du CLA.

- France Télécom : Lotissement des Terrières et Avenue d’Alsace : dans ces deux secteurs les chambres de France télécom s’enfonçaient.
Les reprises ont été effectuées courant janvier 2011 par un sous-traitant de France Télécom.

-  Les abris bus en bois : ont tous été teintés cette année.

- Récupérateur d’eau : Achat d’un récupérateur d’eau de 1 000 litres, branché sur l’un des chéneaux de l’atelier de l’employé communal situé en face de la mairie.

Un récupérateur d’eau de 1 000 litres a été mis en place à l’école, il a été offert gracieusement par un parent d’élève. Il permet aux enfants d’arroser leur petit jardin et à l’employé communal d’arroser les fleurs du CLA et de l’école.

- La rue qui mène au Lotissement de l’autoroute : afin de ralentir les automobilistes qui viennent du lotissement, à l’intersection avec la rue des Acacias, il a été implanté un panneau ‘’Cédez le passage’’ sur la voie venant du lotissement.

- Au niveau du lotissement Territoire Habitat, 4 844€ TTC : afin de limiter la vitesse rue du vieux Moulin, il a été installé un coussin berlinois au milieu de la chaussée afin de ne pas perturber le passage des engins agricoles.

-  Regards d’eau de ruissellement 2 583€ TTC : plusieurs secteurs de la commune demandaient la réfection de grille ou de regard récupérant l’eau de ruissellement. Reprises :

  • D’une grille juste après la surélévation, face à la Mairie,
  • D’un regard situé à l’entrée du chemin menant aux entreprises Cesca, rue de la Baroche.
  • De deux regards dans le lotissement du Bromont,
  • D’un regard d’eaux usées Avenue d’Alsace, vers le nouvel abri bois en face du garage Mercédès,
  • D’une grille le long de la rue du Bromont, au niveau des feux.

- Lavoir : la faitière et plusieurs tuiles étaient détériorées, il fallait trouver des tuiles d’un même ancrage. Après maintes recherches, l’employé communal a réussi à trouver du matériel similaire et le toit du lavoir a été réparé.

- Le local ‘’distillerie : la toiture ‘’ de la petite gare’’ symbole d’une époque révolue, menaçait de s’effondrer. La couverture vient d’être reprise en totalité JPEG - 83 ko par les employés communaux, les fenêtres changées. Le tuyau d’évacuation de la machine à distiller a été changé et les murs intérieurs et extérieurs de cet abri sont en instance d’être repeints.

- Le terrain de tennis près de la mairie : le portail et les équipements sportifs ont été démontés. Cet emplacement est transformé, dans un premier temps, en parking pour la mairie.

- Le panneau publicitaire installé au niveau du parking du CLA : au verso du panneau côté route un autocollant ‘’Plan de la commune’’ est apposé. Il permet de mieux identifier les informations qui peuvent être compulsées du parking en toute sécurité.

-  Reprise en peinture :

  • Des armatures ‘’ferraille’’ des buts du terrain de foot,
  • Du garde-corps du pont de la rue de la Chaussée.

 L’Ecole

- L’ensemble du bâtiment : il n’existait pas de liaison équipotentielle visible entre les canalisations d’eau et le réseau de protection. La mise à la terre des toilettes enfants (wc + lavabos), des toilettes grandes personnes (wc + lavabo), du local entretien, des lavabos des classes a été faite, par endroit en passant par le faux-plafond, et par la mise sous goulottes pour le reste.

Réalisé par un conseiller et l’employé communal.

- Le tableau électrique : situé dans le bureau de la Directrice a été repris, pour un montant de 1 240€ TTC.

  • Le branchement des fils, dénudés sur une grande longueur et les fils non protégés l’ont été par la pose de gaine,
  • Le châssis métallique du coffret a été relié au réseau de protection,
  • Les bornes servant de distribution aux disjoncteurs ont été remplacées par un répartiteur évitant le raccordement incertain des conducteurs.

- L’arche en ferraille au dessus de la porte d’entrée : elle était composée de tubes, qui avec le temps étaient rongés par la rouille. Les employés communaux l’ont démontée et l’embout de chaque poutre a été protégé par du zinc.

 Le Centre de Loisirs et d’Animations

- Le lave-vaisselle, 529€ TTC : le produit de lavage en pastilles encrassait la cuve. Il a été installé un distributeur-doseur permettant le transfert automatique des liquides de lavage et de rinçage.

- De nombreuses reprises électriques.

  • Hall d’entrée, la salle polyvalente, les sanitaires rez-de-chaussée : tous les blocs autonomes d’éclairage de sécurité ont été vérifiés. Selon l’état, les batteries, voire les blocs complets ont été changés.
  • Salle polyvalente, Local ‘’tables + chaises’’  : toutes les prises arrachées ont été refixées.
  • Les coffrets électriques de la bâtisse : depuis l’ouverture au public du centre, il était fait usage de disjoncteurs bipolaires réservés à un usage domestique. A la demande de l’Apave, 7 disjoncteurs ont été remplacés par d’autres conformes à la norme NF-EN 60947-2.
  • WC handicapés au premier étage, près de la médiathèque : le plafonnier avec détecteur a été remplacé.

Ces travaux ont été effectués par nos soins afin de minimiser le coût, 402€ TTC de matériel a été acheté.

- La sécurité de la salle polyvalente : une crémone a été installée sur la porte d’entrée principale, elle permet une ouverture instantanée en cas d’urgence.

  • Sur les vitres de la porte d’entrée principale, des bandes contrastées ont été collées en largeur et en hauteur, afin que les vitres soient mieux repérées par les personnes mal voyantes.
  • Un téléphone d’urgence à un seul numéro (préconisé par le SDIS), pour un montant TTC de 140€, est installé dans la cuisine du centre, il est à la disposition des loueurs en cas de besoin.

Le tout réalisé par un Conseiller et l’employé communal.

- L’ancienne salle de réunion CAD et la remise qui jouxtent la salle au CLA. Les portes d’entrée se situent sous le préau de l’école.

Afin de ne pas pénaliser les associations qui ont repris les activités pour la période 2011/2012, la mairie a procédé à la remise en état de ces deux pièces.

A présent, La salle ‘’réunions’’ est mise à la disposition des associations de Denney qui en font la demande pour leurs assemblées, en soirée. En journée elle est réservée à la ‘’garderie enfants’’ en période scolaire et à l’ALSH en période de vacances.

Les placards de rangements qui se trouvaient dans cette petite salle de réunion ont été déplacés dans la remise située juste à côté. Ils permettent aux Associations d’entreposer leur matériel.

Modifications faites par l’employé communal.

-  Infiltration d’eau au niveau du chien assis au dessus de l’entrée principale, 355€ TTC d’intervention : il a été procédé au nettoyage des couloirs d’évacuation d’eau, situés de part et d’autre du chien assis, encore chargés de résidus du crépi posé à l’origine de la bâtisse.

 La Mairie

- Achat d’un nouvel utilitaire en cours, 26 293.30€ TTC carte grise, taxe parafiscale et carburant inclus.

 Le camion mis à disposition de l’employé communal demande à être changé, car les longerons et tout le bas de la caisse sont rongés par la rouille. De plus son état actuel demande de nombreuses réparations et nous ne sommes pas surs du résultat lors de son passage au contrôle technique programmé début de cette année.

Afin de répondre aux besoins de l’utilisateur, la mairie dans un premier temps a recherché un véhicule diesel d’occasion en bon état, équipé d’une double cabine (pour transporter tondeuse manuelle, débrousailleuse) et d’une benne versant à l’arrière (pour charger et déverser sable, terre et sel de déneigement).

Six mois de recherches, en vain, les occasions aperçues étant en mauvais état.
Aussi le Conseil Municipal a décidé l’achat d’un véhicule neuf.

Citroën, Peugeot, Renault, Fiat Ford, Opel, Nissan ont été consultés. Fiat nous ayant proposé la meilleure offre, une commande a été signée fin novembre 2011, pour livraison fin février 2012.

- Nouveaux matériels à disposition de l’employé communal :
Afin d’alléger les tâches quotidiennes de l’employé, achat,

  • D’une saleuse de trottoir d’une capacité de 50 litres, 353€ TTC,
  • D’une turbine à neige, équipée d’une fraise de 66 cm de largeur, 1 785€ TTC,
  • D’une tondeuse manuelle à moteur, en remplacement d’un matériel obsolète, 762€ TTC.

Pour remplacer le matériel subtilisé fin de cette année dans le local communal, achat pour un montant TTC de 3 764€,

  • De deux débroussailleuses,
  • D’un taille-haie,
  • D’une tronçonneuse,
  • D’un souffleur à feuilles.

L’assurance a retenu la vétusté de chaque appareil et 1 519€ HT seront remboursés sur les 3 764€ TTC, il reste à charge de la Commune la différence, soit 2 245€ TTC.

- Des reprises électriques pour une meilleure sécurité des lieux.
Montant des réalisations : 2 248€ TTC.

  • Reprise du branchement d’un convecteur, dans la salle de réunion des Aînés au rez-de-chaussée.
  • Suppression d’une prise de courant sous tension, installée en plein milieu de la salle des archives, sans contact à la terre.
  • L’éclairage de sécurité actuel étant insuffisant, il a été ajouté des blocs autonomes d’éclairage de sécurité,
    • 2 blocs au dessus des portes de la salle de réunion du 1er étage,
    • 1 bloc dans la descente d’escaliers,
    • 1 bloc au bas de l’escalier fixé au dessus de la porte de sortie dans le petit hall.
  • Le tableau électrique à l’étage a subi des modifications.
    Un départ identifié ‘’cordons chauffants’’, a été protégé par l’installation d’une protection différentielle DDR 30mA,
  • Plusieurs conducteurs de terre étaient raccordés sur une même borne, ils ont été connectés individuellement à la barre générale de terre,
  • La vérification de tous les branchements du tableau a été réalisée, tout comme l’identification de tout l’appareillage en place.
  • Le dispositif de coupure générale était inexistant : en amont du tableau il a été mis en place un interrupteur 4X63A.

- Fuite d’un chéneau à l’un des angles de la bâtisse. Les soudures ont été refaites et une longueur de zinc a été changée. Montant des reprises 654€ TTC


Commentaires

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

Annonces

Sur twitter